Développez votre imprimante 3D RepRap et gagnez 80 000 $


Après Makerbot, nous allons rester dans le domaine de l’impression 3D open source avec cette fois un projet qui m’a encore plus enthousiasmé de part sa philosophie et surtout de part ses objectifs en terme de technologie.

Il s’agit du projet RepRap dont le but est le développement d’une imprimante 3D open source et « auto-répliquante », c’est à dire que la machine permet de fabriquer au moins 60% des pièces la constituant.

A la différence de Makerbot, RepRap est un projet 100% communautaire issu de l’université de Bath en Grande-Bretagne et diffusé sous licence GNU GPL.

Deux machine sont jusqu’à présent été développées, la Darwin, remplacée aujourd’hui par la Mendel (photo). Il s’agit d’une imprimante utilisant le procédé FFF (Fused Filament Fabrication), soit l’extrusion thermoplastique, la chambre de fabrication offre un encombrement de 200 mm (W) x 200 mm (D) x 140 mm (H), soit deux fois plus grand que la Makerbot, pour un cout avoisinant les 400€.

Je ne vais pas m’attarder sur cette machine, le principe étant globalement toujours le même. Mais je vous invite à parcourir le wiki du projet et de vous attarder plus particulièrement sur la page des développements gérés par la communauté, il y a de quoi y passer des heures.

On y découvre la large gamme de matériaux utilisables : ABS, Polypro, HDPE, LDPE mais aussi résine époxy, ciment, argile et même aluminium.

On y découvre également une machine en Lego, une découpe laser, et plein d’autres choses qui feront le bonheur des designers, cadistes et autres bricoleurs de bureau d’études.

C’est bien beau tout ça mais mes 80000 $ alors ???

C’est vrai que je ne recule devant aucun titre aguicheur pour attirer le visiteur. Le Foresight Institute a lancé il y a quelques temps les Kartik M. Gada Humanitarian Innovation Prizes. Il s’agit d’un concours technologique dont le but est d’améliorer les vies de 1 milliard de gens les plus pauvres du monde avant 2020. Parmi les deux prix, il y a le Personal Manufacturing Prize.

Ce prix, en fait ces deux prix, consiste à développer une machine RepRap répondant à des critères bien précis.

Un prix intermédiaire de 20000$ sera remis le 31/12/2012 au meilleur projet répondant aux critères suivants :

  • Print at least three different materials, including one that is usefully electrically conductive.
  • The ability to print electronic circuit boards.
  • Print beds must be of a material which may be reused with minimal refurbishment for at least 20 print cycles.
  • Maintain a total materials and parts cost under $200 and that 90% of the volume of the printer parts be printed.
  • Demonstrate a build volume of the printer above 300x300x100mm in order to insure that items daily utility can be printed.
  • The capacity to print a full set of parts for a complete replica of itself within 10 days unattended save for clearing no more than one printer head jam.
  • The ability to print autonomously without a PC attached.
  • Uses no more than 60 watts of electrical power.

Le prix principal de 80000 $ sera lui attribué le 31/12/2015 (vous avez encore un peu de temps) à l’équipe qui aura sorti la machine ultime avec quelques critères supplémentaires :

  • That the cost of the material used for printing does not exceed $4/kilogram.
  • The capacity to print a full set of parts for a complete replica of itself within 7 days, including the time for reloading, and clearing of printer head jams.
  • Maintain a total materials and parts cost under $200 and that 90% of the volume of the printer parts be printed.

Bien entendu il s’agit de développer des machines sous licence RepRap GNU GPL. Donc si vous souhaitez participer à l’aventure c’est ici qu’il faut se montrer. Alors collèges, lycées, écoles diverses de France et de Navarre mais aussi passionnés de tout poils… BOUGEZ-VOUS !!!

Pour conclure, je vous invite également à vous intéresser au deuxième prix attribué par cette organisation, le Water Liberation Prize. Celui qui développera un device fonctionnant à l’énergie solaire, pouvant produire 4 litres d’eau potable par jour plus quelques autres critères, gagnera 50000$. Inventeur en herbe à vos planches à dessin.

3 Commentaires

C’est presque l’arlésienne ton truc, boss!
Faut attendre 5 ans pour savoir si on a gagné, et le concours n’est pas ouvert à ceux qui ont eu 6/20 au concours d’entrée à l’école de Gendarmerie… ;-)

Très intéressant, même fascinant ce concept d’imprimante 3D :)
Mais y a un truc que j’ai pas bien compris dans cette phrase :
« « auto-répliquante », c’est à dire que la machine permet de fabriquer au moins 60% des pièces la constituant. » Comment une machine pourrait- elle s’auto-répliquer, On est pas dans Stargate c’est pas un réplicateur ?!? (Brrr, si c’était le cas on serait obligé de revenir du futur pour détruire les plans les composant et éliminer l’inventeur, SIC !!!…Si, si, désolé y faut c’qu’y faut, hein ?!? c’est pour sauver la planète ;) …)
Enfin , je plaisante, mais ce projet pose le problème de l’oeuf de la poule et de la cybernétique sous l’angle de l’éthique. Y a encore 30 ans c’était de la science fiction, Asimov, Goldorak, tout ça, mais aujourd’hui on est en plein dedans (science friction).
Moi, j’adore ça, fascinant :)

PS: Dire que ma première imprimante c’était une centronics matricielle 9 aiguilles GLP 1984 ( great little printer)… Des imprimantes 3D en licence GNU, hallucinant !

David Castéra 20/07/2010 à 11:58

@Lotre dans le concours il est même imposé des critères permettant une plus grande auto-replication de la machine…

Il existe d’autres projets de print 3D open source… à suivre

Laisser un commentaire

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <strike> <strong> 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 260 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :