e-commerce

Desigual utilise Facebook pour créer du trafic.. en magasin

Il parait qu’en 2010 les e-marchands utiliseront les médias sociaux, visiblement en 2009 ce n’était pas le cas… hum..

Il se trouve que pour les besoins du service,  je suis récemment devenu fan de la page Desigual sur Facebook.. bien m’en a pris puisque aujourd’hui la marque espagnole m’offre un chèque cadeau valable en magasin.. un billet par article, pas mal non ?

desigul-coupon

La procédure est simple :

1) j’imprime mon billet
2) je le présente en magasin et le tour est joué

Le webmarketing social pour générer des achats réels, voila une tendance intéressante !

Il est vrai que ce n’est pas très écolo, la présentation de la photo du billet via son mobile lors de l’achat en magasin eut été plus pertinente à mon sens mais bon l’écologie hein.. tout le monde s’en moque ;)

Maintenant si vous voulez vraiment du Desigual en préservant votre conscience verte, vous pouvez toujours vous rendre sur Amarango et utiliser le code cadeau AMAROUV09 pour bénéficier d’une remise de 20€ à partir de 70€ d’achat. C’est Noël, c’est cadeau.

C’est pas complètement gagné pour l’industrie du web en France…

Il y a des soirs j’ai envie de pleurer, ou de casser quelques raquettes. Ce soir c’est un peu le cas… la faute à une journée difficile ? non ça j’ai l’habitude :)

La cause de mes tourments est à mettre au crédit (ou au débit selon qu’on me trouve COOL ou pas… private joke) du ministère de l’intérieur qui nous sort une vidéo stupide pour alerter le grand public des dangers de la vente en ligne et le mettre en garde contre ces méchants e-commerçants en culottes courtes… Que du lourd… jugez plutôt..

Escroquerie 1
envoyé par Ministere_interieur

ça vous ne vous aura pas échappé, cette vidéo est publié sur Dailymotion.. le ministère de l’intérieur est donc trés 2.0… ce qui nous mène tout droit à cet interview de Fréderic Lefebvre par Jean-Jacques Bourdin sur RMC info et BFM TV… la question « Qu’est ce que le web 2.0 ? » s’inscrit dans un mini « questions réponses » destiné à savoir si nos politiques sont proches du terrain et de la vie des vrais gens (Quelle est le prix d’un café, d’un kilo de carotte, keskeleouebe2pointzero etc…)

F.Lefebvre et le web 2.0
envoyé par BFM

Bon en même temps je suis pas certain que cette question en micro trottoir connaisse plus de succès… mais le Monsieur le Député est quand même pressenti pour le secrétariat d’Etat à l’économie numérique.

Ouch et re Ouch…

Pourquoi RIL Shopping est déjà un succès ?

Depuis le lancement de RIL Shopping nous avons eu beaucoup de retours d’utilisateurs, presque toujours enthousiastes, souvent critiques, parfois négatifs, et une fois pédant… Pierre-Olivier et Richard ont fait sur leur blogs respectifs un bilan intermédiaire qui selon moi est bien trop pessimiste et qui ne reflète pas vraiment la réalité. Mon bilan a moi est des plus simples : il y a plein de choses à améliorer, et en particulier nous devons simplifier au maximum de ce qu’il est possible de faire, l’audience n’est pas au rendez-vous lors des ventes mais ce n’est pas un surprise loin de là, nous devons travailler notre communication et revoir un peu l’organisation des ventes mais RIL Shopping est déjà un succès important dans la vie de l’entreprise et ce pour plusieurs raisons.

Depuis le 6 novembre, soit en un mois, nous avons réalisé 9 ventes RIL Shopping. Nous avions volontairement choisi un rythme soutenu en estimant que l’on apprend plus vite avec la tête dans le guidon que dans les étoiles… Et nous avons appris, beaucoup… Nous avons par exemple appris que les (déjà) vieux réflexes du e-commerce sont bien ancrés et que nous devons en tenir compte même si nous misons avant tout sur la rupture. Nous avons donc acquis depuis un mois une expérience que finalement nous sommes les seuls à avoir ;) raison n°1

Nous avons dans les tuyaux (bien trop fins à Oloron) des dizaines d’idées d’amélioration que nous devons encore trier et prioriser avant de les tester sur le terrain car c’est bien de cela dont il s’agit avec RIL Shopping : une expérimentation mais une expérimentation grandeur nature pas POWERPOINT. Nous sommes donc en mesure d’aller bien plus loin dans les semaines et les mois qui viennent, et même s’il nous reste à évaluer l’opportunité de le faire, c’est déjà une sacré avancée… raison n°2

Pour la première fois dans l’histoire de Stonfield Inworld, ce projet est avant tout un projet interne, une révolution culturelle pour une équipe travaillant à la commande et là encore dans le cadre d’autres projets qui se concrétisent actuellement cette expérience est trés enrichissante…, raison n°3

Enfin la raison n°4 et certainement la plus important, est que les commerçants ont, pour le moment, tous apprécié l’expérience malgrè les difficultés, malgrè la faible audience et donc un chiffre d’affaire en deçà des espérances.

Nous allons donc continuer, avec un rythme moins soutenu puisque nous allons nous concentrer sur une vente par semaine, afin de mieux préparer, de mieux communiquer. Le programme des trois prochaines semaines, nous conduisant à la bien méritée trêve des confiseurs, est assez sympathique.

Dés ce mardi vous pourrez faire le plein de champagne durant la vente « Plus de bulles« , avant de vous équiper pour protéger vos yeux lors de vos séjours alpins ou pyrénéens lors de la vente Eyeshop et nous conclurons le 19 décembre avec la vente « J’aime cuisiner » durant laquelle nous préparons une petite surprise qui devrait permettre aux retardataires de préparer le réveillon de Noël plus sereinement.

Ce programme vous donne envie, rejoignez-nous sur RIL Shopping où vous pourrez créer votre compte et vous inscrire à Second Life en français. Si vous souhaitez simplement voir, vous pouvez toujours nous rejoindre lors des ventes en profitant de l’inscription à Second Life en français sur le site Territoire Digital.

SAP veut surveiller les rayons réels via un magasin virtuel dans Second Life

SAP, qui n’est pas un petit acteur, est en train de développer un système de tracking du mouvement des produits en magasin via RFID. La visualisation se ferait via un magasin virtuel dans Second Life… Une autre façon d’utiliser les univers virtuels pour le commerce bien réel…

Qu’en penser ??? que du bien même si Wagner James semble dubitatif en argumentant de manière très constructive. Les usages des univers virtuels sont loin d’avoir été tous explorés et de plus en plus de grands acteurs viennent apporter leur pierre à l’édifice…

Étrange que la presse n’en parle pas…

Bagatelles sur RIL Shopping.. c’est aujourd’hui

C’est aujourd’hui vendredi 14 novembre que nous réalisons notre troisième vente RIL Shopping… L’expérience continue donc de plus belle avec en guest star Mathilde de la boutique Bagatelles.

bagatelles

Une vingtaine de produits tous plus originaux les uns que les autres seront en vente à partir de 17h et durant 4 heures, peut être un peu plus si vous êtes sages… Le beau Jules, Noël Obession, Trio de liqueurs gourmande mais aussi Secrets d’alcôve ou Jeu amoureux, autant d’idées cadeaux qui n’incitent pas à la sagesse…

Bien entendu si vous souhaitez assister à la vente et profiter des supers prix vous devez, si ce n’est pas déjà fait, créer votre compte sur le site RIL Shopping… et n’hésitez pas à le faire savoir à vos amis, ils vous en seront éternellement reconnaissants.

Vous ne connaissez pas encore RIL Shopping ? voici une vidéo de Richard chez Jean-Michel Billaut, tournée il y a quelques semaines un peu avant le lancement du site…

Vous souhaitez en savoir plus sur cette innovation de commerce dans les univers virtuels , n’hésitez pas à consulter le site de RIL Shopping ou le blog, vous pouvez également rejoindre le groupe RIL Shopping sur Facebook, nous y informerons sur l’évolution du projet et étudierons avec l’ensemble des membres la possibilité de créer une application Facebook pour RIL Shopping.
Et rendez-vous dès ce soir à la vente Bagatelles dans Second Life ou la semaine prochaine pour de nouvelles ventes et une surprise.

Le site Ril Shopping, encore un pas de franchi…

Il y a eu le temps des essais, des grandes théories, des négociations… c’était Shopping Attitude d’Octobre 2007 à juin 2008.

Il y a eu le nouveau nom, puis le buzz, très léger… mais bon il fallait bien faire patienter, et enfin l’organisation… c’était l’arrivée de Richard puis l’ouverture du blog en septembre 2008.

Il y aura bientôt la première vente… ce sera le 06 novembre…

Mais cette semaine l’événement c’est la mise en ligne du site RIL Shopping, une version alpha de la version beta. Pour nous c’est un expérience assez exceptionnelle… il ne s’agit pas de sortir un site mais d’inventer un service… les Ventes Evénements dans Second Life. Car l’essentiel aura donc bien lieu inworld.

Le site n’est qu’un support, il permet surtout de créer un compte, condition nécessaire et suffisante pour pouvoir s’emparer de son panier dans la salle des ventes et ainsi faire ses achats durant les ventes…

screnn-ril

C’est simple, pas de compte donc pas de panier, donc pas de bonnes affaires… Ce serait dommage de ne pas vous précipiter créer votre compte. Jean-Marie explique parfaitement le processus sur Metaverse3D.

N’hésitez pas à nous donner votre feedback sur le process, mais aussi sur le site.. soyez sévères… Richard en a vu d’autres :)

N’hésitez pas également à soumettre des idées, des fonctionnalités complémentaires. Certaines sont déjà en cours de développement, d’autres dans la todo… Nous tiendrons compte de vos demandes, même si, je le répète, l’objectif n’est pas de créer une usine à gaz sur le web mais un service simple de vente dans les univers virtuels.

Mais pour toute l’équipe de Immersive Lab, cette sortie est un vrai événement et surtout un vrai challenge… nous apprenons énormément de ce projet, nous découvrons les contraintes de la création d’un produit. Assurément RIL Shopping est déjà un succès pour nous, une expérience riche qui nous permettra d’être encore plus performants dans nos nombreux projets à venir.

Bravo donc à toute l’équipe de Immersive Lab qui s’arrache pour que tout soit prêt le 06 novembre.

Merci à ceux qui nous soutiennent, nous encouragent et parfois nous remuent… je ne citerais personne pour ne pas en oublier mais tous ces soutiens me touchent énormément.

Commerce virtuel, vrais guignols

C’est ce matin, en fait dans quelques minutes, que notre cher président Sarkozy va nous présenter son plan numérique 2012 dont l’objectif est de permettre à la France de rattraper son retard en matière de développement de l’Internet. Je me de demande bien sur quels constats stupides repose ce soit disnat retard mais bon… ce n’est pas le but de ce post..

Ce qui me fiat bien rire ce matin, c’est que ce plan vient le lendemain d’une sortie guignolesque de Xavier Bertrand, Ministre du Travail certainement troublé par Anne Sophie Lapix et qui s’est lancé dans une plaidoyer pour l’ouverture des commerces le dimanche en l’opposant aux sites marchands :

il vaut mieux que les français soient le dimanche dans les magasins où il y a des employés plutôt que de passer leur dimanche à acheter sur Internet. Je n’ai rien contre Internet, c’est aujourd’hui une nouvelle forme de commerce, qui à mon avis pose plus de risques en terme de concurrence pour les petites enseignes que le travail du dimanche

Voila ça c’est fait…

De là à ce que le plan 2012 n’interdise pas la vente en ligne, il n’y a qu’un pas :D

Remarquez on peut le comprendre… après tout Sarko ne s’est-il pas fait pirater son compte en banque par de vilains hackers, surement des fils de e-commerçants…

Commerce et univers virtuels… y a plus qu’à…

Pour ceux qui ont suivi l’actualité des univers virtuels – et de Second Life en particulier – de ces dernières semaines, ce titre peut sembler un brin provocateur… Mais il n’en est rien, il s’agit juste d’un constat, de nombreuses personnes s’accordent pour dire que le commerce dans les univers virtuels peut être la « killer app » des années à venir mais l’engagement en la matière est encore faible.

Même nous, au sein de Immersive Lab, qui en parlons beaucoup depuis 18 mois n’avons pas fait montre d’un grand volontarisme… jusqu’à présent. Il y a bien eu l’expérience Shopping Attitude, et ses trois ventes de l’hiver 2007-2008, qui nous a permis de nous forger une intime conviction et qui est en quelque sorte le laboratoire de Ril Shopping que nous annonçons officiellement aujourd’hui. Enfin plutôt hier avant hier mais mon corps ne me permet pas d’écrire assez vite…

Sur Ril Shopping, ou du moins sur son concept je ne m’étendrai pas, Pierre-Olivier, Richard, et l’équipe de Immersive Lab en parlent très bien sur leurs blogs respectifs. Je me contenterai de citer Pierre-Olivier :

« RIL SHOPPING ne remplace pas le commerce de proximité, la grande distribution ou le e-commerce traditionnel. Elle ajoute aux canaux existants une nouvelle façon de vendre et d’acheter en ligne. Les marques, les distributeurs et/ou les commerçants quels que soient leurs types d’offres peuvent y proposer leurs produits tout en apportant à leur client un niveau de service proche de celui du commerce de proximité».

Je vais plutôt essayer d’expliquer en quoi l’expérience Ril Shopping nous permettra d’avancer sur la voie du commerce dans les univers virtuels. Il y a deux aspects dans ce projet, le commercial/marketing porté par Pierre-Olivier et Richard qui consiste à créer le produit (en l’occurrence le choix des ventes privées) et à trouver des clients (des marques mais aussi des acheteurs) et le technique qui consiste à imaginer et développer les outils les plus pertinents pour améliorer l’expérience acheteur ET l’expérience vendeur. Car vous l’aurez compris avec Ril Shopping nous mettons le vendeur au centre du processus de vente. Il ne s’agit pas de faire du commerce comme sur le web, ni même du commerce comme à l’épicerie du coin mais bel et bien de réunir le meilleur des deux mondes en se rapprochant le plus possible de la relation entre la petite mamie et l’épicier d’en face qui connait ses habitudes.

Ceux qui tenteront l’expérience Ril Shopping, qu’ils soient vendeurs et acheteurs, découvriront bientôt les outils que nous avons déjà développés, ils sont assez classiques dans la mesure où nous ne souhaitons pas perturber une expérience utilisateur déjà un peu hors norme. Nous avons toutefois essayé de maintenir le processus d’achat inworld excepté le paiement par carte qui sera assuré sur la plateforme bancaire. A ce propos voici une petite planche signée Etienne qui décrit en 6 étapes le processus d’achat sur Ril Shopping :

Bien entendu il ne s’agit là que d’un premier pas, nous comptons bien proposer d’autres expériences de commerce dans les univers virtuels, et pas seulement Second Life, des implantations durables, des ventes aux enchères (pourquoi pas ???), peut-être aussi du social Shopping (parce que c’est à la mode) avec d’autres outils. Nous en avons certains dans les tuyaux mais nous ne pensons peut être même pas aux meilleurs, vos suggestions seront les bienvenues.

Dans cette nouvelle aventure nous ne partons pas seul mais accompagné d’un des leaders européens du crédit à la consommation qui n’est autre que Sofinco, qui a eu l’audace de nous écouter et surtout de croire en cet étrange projet. Bravo donc aux gens de Sofinco qui vont assurément nous apporter toute leur expertise en matière de vente à distance.

Je ne vous cache pas que nous pensons déjà à l’avenir, numérisation des corps, prototypage rapide, co-conception autant de concepts qui espérons-le seront matérialisés dans nos bureaux durant les années à venir… Le commerce via le web et surtout les univers virtuels (puisque tel est notre parti pris) n’en est qu’à ses débuts.. Tout comme la formation. Pas de crainte, nous ne devrions pas nous ennuyer dans les années qui viennent même s’ill faudra faire un peu le dos rond face aux évènements actuels.

Mais en attendant rendez-vous donc le 6 novembre sur Second Life et avant cette date sur le blog de Ril Shopping (nous devrions annoncer la sortie du site rapidement).

Le communiqué de presse est ici : Communiqué de Presse Ril Shopping

Territoire Digital

Demain, mardi 7 octobre 2008, nous lançons le projet le moins palpable, le plus improbable, de tous les développement que nous avons actuellement dans les tuyaux de Immersive Lab. Il s’agit du projet de Territoire Digital que nous pilotons pour la Fédération Nationale du Crédit Agricole dans Second Life.

Mais, qu’est ce que « Territoire Digital » ???

Tout simplement un constat, qui a vu le jour au sein d’un groupe de personne, réunies dans Second Life au tour d’un même projet.

Le groupe… la caisse locale Futura 2.0 composée de salariés, d’administrateurs et de clients du Crédit Agricole

Le projet… imaginer ce que le Crédit Agricole pourrait faire pour ses clients dans les univers virtuels…

Le constat.. Second Life, au delà du buzz, n’est pas un simple jeu, ce n’est pas non plus une deuxième vie mais bel et bien un territoire, avec ses traditions, ses people, ses projets et son business… et à ce territoire mérite plus qu’un simple effet de buzz…

Alors c’est vrai que l’inauguration de demain est plutôt discrète… normal, ce n’est que le début d’une nouvelle aventure dont l’essentiel est encore à imaginer, même si dans les semaines à venir un projet comme Saveurs Régionales devrait lui donner une tournure nouvelle…

td1.jpg

L’essentiel est bien dans le travail que nous effectuerons dans les mois qui viennent, dans Second Life bien sur, mais pourquoi pas ailleurs, il y a d’autres territoires sur le web : la blogosphère ? Facebook ? Francogrid ? Lively ?

Si vous venez faire un tour sur Territoire Digital demain vous y verrez une mini expo que je baptise « Au delà du buzz ». Voaffiche-territoire-digital1-copy.jpgus y découvrirez ainsi une tente sur la thématique de l’utilisation de Second Life comme plate-forme de formation, une autre dédiée au e-commerce, une autre à la banque…

Bien sur, vous y verrez également un espace d’accueil pour les nouveaux résidents, l’institut mutualiste new look, l’arbre géant qui vous orientera dans l’univers Second Life…

Vous y verrez surtout Saveurs Régionales encore en chantier, dont le but est de proposer une boutique aux clients du Crédit Agricole… les produits du terroir français dans un univers virtuel… pas mal non ??

Vous apercevrez aussi les prémices de la banque de la banque de demain sur la sim Pyrenees Gascogne. Et si vous regardez la carte, vous apercevrez même le Campus ;)

Enfin vous pousserez jusqu’à RIl Shopping, chantier bien avancé avant de vous arrêter à la Bibliothèque Francophone mené de main de maître par Hugobiwan Zolnir, Coulaut Menges, Mallory et les autres.. après bien entendu avoir planté un arbre grâce au jeu Saint Gobain Glass (certains ont même les solutions)…

affiche-bobby-ritt-copy.jpg

Vous voyez, vous ne vous ennuierez lors de votre visite surtout que notre ami Matthew devrait nous produire un concert dont il a le secret.

J’espère qu’un jour le territoire digital ne se cantonnera pas aux régions Crédit Agricole et Immersive Lab, que d’autres nous rejoindrons. J’y crois encore.. comme dirait l’autre…

En attendant, venez nombreux, nous parlerons e-learning, e-commerce, musique, rugby, crise financière etc…

Pour nous rejoindre cliquez ici.

Le communiqué de presse est visible ici : http://docs.google.com/Doc?id=ac3fhm94p9c_126hppq2qgt

15 mois de présence dans Second Life pour le Crédit Agricole

Désolé… une petite coquille s’est glissée dans les slides donc voici une nouvelle version :(

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 260 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :