Menu Accueil

Ouebmaster, qui es-tu ?

Il y a quelques jours en consultant un petit magazine local, je suis tombé sur la publicité d’un concepteur de sites web tout aussi local. Je dois avouer que tout ceci m’a fait bondir mais par manque de temps j’ai renoncé à commenter ce texte, aussi je vous le livre en version complète fidèlement reproduite. Commentons le ensemble !!! Qu’est ce qu’un Webmaster ?
Un imprimeur des Temps Modernes.
Si l’évolution de l’utilisation d’internet est à présent entrée dans les moeurs, c’est parce qu’elle comporte de nombreux avantages : outre le fait de pouvoir dépasser les frontières géographiques, en un seul clic, on peut donner une information, et la dupliquer sans surcoût. On peut également évoquer le souci d’écologie : les données ne passent pas par l’abattage de centaines d’arbres pour pouvoir être visibles !!! Une des grandes différences avec un support papier (tract, brochure, etc…) est que le spectateur va chercher lui-même l’information, il devient alors acteur.

Mais y aurait-il donc un péril pour l’existence d’un support papier ? S’il est vrai que la facilité d’internet est visible, cette démarche n’est pas « LA » solution mais vient compléter un mode de communication. C’est un support supplémentaire où les limites de données n’existent pas. Il demeure un lien étroit et indissociable entre ces deux mondes. La preuve en est qu’un webmaster ne travaille pas seul mais avec l’aide d’un graphiste. En effet pour créer un site, il ne s’agit pas seulement de programmation mais également d’aspect visuel, de création graphique, ce qui donne à chaque site un intérêt visuel.
Il exite par ailleurs deux types de sites internet :
– Le site statique : où le webmaster est le seul à construire et à ajouter des données (images/textes); le propriétaire restant passif.
– Le site dynamique : où le propriétaire a la possibilité d’apporter des modifications lui-même, d’ajouter des données par le biais d’une interface administrateur qui lui est réservée. Ainsi le client peut modifier à loisir son site sans rien y connaitre au départ.

Même si la magie d’internet traverse les frontières, il n’en demeure pas moins que cet outil n’est qu’un complément au support publicitaire traditionnel et ne crée jamais de miracle…
Cependant comme toute chose ayant des qualités et des inconvénients, il est certain que grâce à la révolution d’internet l’accés à la culture gratuite est désormais ouvert. Faut-il encore devenir acteur et aller chercher l’information qui nous interesse, sans naviguer et être submergé par la quantité phénoménale de sites sans interêt.

Catégories :Celui qui bosse

Tagué:

David Castéra

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :