Menu Accueil

Comment devenir e-commerçant ?

Partie I : Les solutions écos.

Il est de plus en plus simple aujourd’hui d’essayer de monétiser de gagner de l’argent sa présence sur le web en vendant ou/et en recommandant des produits de toutes sortes. Je vais, dans ce billet, vous présenter quelques solutions faciles à mettre en place pour devenir un e-commerçant sans débourser le moindre centime. Je ne vous parlerai par la suite que de commerce en ligne, c’est à dire de gains engendrés par un acte d’achat, et non de publicité en ligne.

Ebay :

On ne présente plus ebay. Lancé en 1995 par Pierre Omidyar, un américain d’origine française, eBay permet à des millions d’internautes à travers le monde d’acheter et de vendre n’importe quel objet à travers le monde. D’abord site de collectionneurs, eBay est devenu aujourd’hui un site où tout s’achète et tout se vend, des pièces rares de collectionneurs avertis aux objets neufs de professionnels. Les utilisateurs peuvent rechercher des objets sur eBay et ensuite placer une enchère ou, quand elle est proposée, utiliser l’option Achat immédiat sur les objets qui les intéressent.

Comment vendre sur ebay :

  • Avant de commencer à vendre sur eBay, vous devez ouvrir un compte vendeur pour qu’eBay vérifie votre sérieux. Pour cela, cliquez sur le bouton vendre. Vous pouvez ouvrir un compte vendeur de façon instantanée en fournissant les informations de votre carte de crédit (votre carte ne sera pas débitée, mais uniquement utilisée à des fins de vérification de votre identité sauf si vous demandez à eBay de prélever également vos frais de vente sur cette carte) ou attendre de recevoir un code de confirmation par courrier à la maison (2 à 3 jours d’attente). Cette phase est gratuite.
  • Un fois votre compte vendeur validé, vous pouvez commencer à mettre en vente vos objets. Pour cela il est préférable de consulter préalablement les produits similaires déjà en vente sur le site ainsi que ceux dont la vente est terminée (pour connaître le prix auquel s’est vendu un objet en particulier, vous pouvez effectuer une recherche sur les ventes terminées. Cela peut vous aider à déterminer le prix de mise en vente d’un objet similaire. La recherche sur les ventes terminées affiche les objets dont la vente s’est terminée au cours des 15 derniers jours).
  • Il ne vous reste plus alors qu’à cliquer sur vendre et à remplir le formulaire de mise en vente qui donnera les informations utiles à l’acheteur pour savoir s’il souhaite enchérir sur votre objet : un titre clair et accrocheur, une description complète indiquant aussi bien les qualités que les défauts pour éviter les questions et les litiges, une photo de l’objet, un prix attractif, la durée de la vente (3, 5, 7 ou 10 jours).
  • Il ne vous reste alors plus qu’à attendre que les acheteurs se manifestent. Votre espace Mon eBay vous permettra de suivre votre ventes en cours et vos ventes terminées.
  • Une fois la vente terminée, contactez l’acheteur et donnez lui le montant total à régler. Une fois le paiement reçu, envoyez rapidement l’objet pour la plus grande satisfaction de vos acheteurs. Afin que l’évaluation qu’il donnera soit la meilleure possible. Votre avenir de e-commerçant sur ebay en dépend.

Alors me direz-vous tout cela est bien beau, mais ne doit pas être tout à fait gratuit ? Vous avez raison, il vous faudra tout d’abord payer des frais d’insertion (de 0.15€ pour un prix de départ inférieur ou égal à 1.99€ jusqu’à 2.5€ pour un prix de départ supérieur à 100€). Et ensuite, si l’objet est vendu, il faudra payer une commission sur le prix final (plus de détails ici).

Par exemple : je vends mon disque mon 33 tours de Stéphanie de Monaco (gagné sur Sud Radio il y a de cela des siècles… si si je vous jure), mise à prix 1€ et prix de vente 300€ (on peut réver), je dois alors à ebay 0.15€ de frais d’insertion et 47.75€ de commission (4% du prix de vente + 35.75€) soit au total 47.90€.

Lorsque le volume de vos ventes dépasse une certaine somme mensuelle vous pouvez ouvrir une boutique (de nombreux commerçants sont déjà dans ce cas en France) qui vous apporte des avantages indéniables en terme de notoriété et de visibilité dans la jungle d’ebay. Cet article de ZDNet du 8 février 2006 est intéressant, extrait : En France, 15.240 utilisateurs se déclarent comme vendeurs professionnels sur le site d’enchères, nous explique un porte-parole. Ils vivent donc totalement ou partiellement des revenus générés à partir des ventes aux enchères. Ce chiffre ne comprend pas les internautes qui ne sont pas en règle avec la loi, en ne se déclarant pas comme professionnels malgré les montants et la régularité de leurs ventes sur le site. Un internaute a récemment été condamné pour ce motif en France. Un autre intéressante possibilité pour générer des revenus de e-commerce est la rémunération à la commission. Pour cela plusieurs solutions existent. La plus intéressante et surtout la plus ludique est à mes yeux Zlio.

Zlio.com :

Son fondateur, Jeremie Berrebi, présente le service Zlio ainsi : Nous sommes tous des prescripteurs !

Ne vous est il jamais arriver de téléphoner

  • A votre cousin, pro d’informatique, pour lui demander quelle configuration d’ordinateur vous devriez acheter ?
  • A votre grand-mère pour connaître la meilleure marque de café ?
  • A votre voisine pour la supplier de vous donner la marque de sa crème anti rides ou de la nouvelle robe qu’elle vient de s’offrir ?
  • A votre collègue pour lui demander quel était la référence du fabuleux téléphone mobile dont il ne se séparait jamais ?

Zlio.com est un nouveau concept permettant à n’importe qui de recommander ses produits favoris à ses amis, collègues, à sa famille…et à tous les internautes de la planète.

Son objectif est de développer un réseau de prescripteurs de produits et services sur Internet.

Il vous permet ainsi qu’à n’importe quel internaute de tout âge de présenter sur un Zlio™, à la manière d’un blog, vos produits et services favoris puis d’y inviter vos connaissances.

A chaque fois que ceux-ci effectueront un achat ou s’inscriront à un service via votre Zlio, vous serez rémunéré !

C’est aussi simple que ça…

Le principe de Zlio est simple, du moins pour l’utilisateur, vous ouvrez un compte Zlio, vous devenez alors gestionnaire d’un site web sur lequel vous pouvez prescrire autant de produits que vous le souhaitez. Lorsqu’un viteur de votre site achète un des produits prescrits vous êtes crédité de la commisison correspondante. Votre boutique est entièrement paramétrable, vous pouvez même y faire pointer un nom de domaine vous appartenant, gérer le r&ea
cute;ferencement et la promotion par achats de mots clés… bref tout est possible ou presque. Seule limitation, les produits prescrits sont puisés dans une base de marchands partenaires de Zlio, vous ne pourrez donc pas forcément tout trouver. Par exemple, impossible pour moi de prescrire un véritable béret béarnais fabriqué dans les règles de l’art à Oloron.

Un exemple de boutique Zlio : celle de ce blog, la Boutique dé signes.

De nombreuses boutiques thématiques générées via Zlio existent déjà, par exemple cette boutique consacrée au tennis.

Zlio présente de nombreux atouts, outre sa facilité d’utilisation et son interface riche, je citerais volontier sa gratuité et le fait qu’il n’est pas besoin de posséder un site web ou un blog. Les heureux possesseurs de site web perso (ou de blog) peuvent intégrer leur Zlio shop via une Zlio Zone (voir dans le menu de ce site).

Bref vous l’aurez compris, j’aime beaucoup ce service car il propose une solution des plus ludique. Les apprentis e-commerçants apprécieront.

Il existe d’autres programme pour être commissioné sur ses prescriptions. Par exemple le club partenaires Amazon qui vous permet de prescrire des produits (livres, CD, DVC etc.) depuis votre blog par exemple et de toucher jusqu’à 10% de commission.

Prochain épisode : Les solutions e-commerce professionnelles, mais là il va falloir être patient car je compte bien sur ma présence à la convention e-commerce du 11 au 13 septembre au Palais des congrés à Paris pour vous écrire un billet aux petits oignons.

Catégories :Celui qui bosse

Tagué:

David Castéra

12 réponses

  1. ZlioShop, j’adore… Je pense que Zlio, après de nombreuses versions vient de trouver la formule de la potion magique 🙂

    J'aime

  2. merci pour les pistes , je suis une "senior"qui bien besoin de trouver des ressources afin d’ameliorer ses fins de mois….j’aimerai me lancer dans l’e-commerce !!! je decouvre votre blog sympa , encore merci

    J'aime

  3. Bonjour,

    Oui ZLIO c’est trés intéressant, je m’y suis inscrit d’ailleurs et pour joindre l’utile à l’agréable, j’apprécie beaucoup Carrefour Internet et je le recommande à tous ceux qui cherchent des opportunités dans l’e-commerce, c’est du béton.

    J'aime

  4. je me suis inscrit a zlio il y a bientot 8jours et je n’ai toujour pas de
    site.enfin bref si quelqu’un me m’expliquer merci.
    en attendant vous pouvez venir sur mon site carrefourinternet.faire vos courses a plus tchao.

    J'aime

  5. salut genial ton site!! as tu des astuces pour attirer du monde sur Zlio??merci

    pour ceux qui veulent etre sur zlio direct j ai mon lien!

    J'aime

  6. SALUT
    JE TE TUTOIE CAR " ON EST PAYS " COMME ON DIT. OLORONAISE, JE VIS A LEDEUIX ET ETANT VEUVE SEULE,,LES ENFANTS GRANDS JE ME CHERCHE UN PETIT " TRUC " SUR INTERNET. J AIME BIEN ZLIO MAIS SI TU AS D AUTRES IDEES N HESITES PAS.
    VIVIANE

    J'aime

  7. Bonjour
    Devenir e-commerçants ne s’invente pas, c’est pour cela que nous proposons un accompagnement, du materiel,des locaux, des formations, un service de logistique ( entrepots, colisage ) aux nouveaux e-commerçants qui souhaitent ce lancer dans l’aventure. Fort de notre experience de e-commerçants depuis maintenant 7 ans nous gérons 8 sites de ventes en ligne une équipe de 12 personnes ( chef produit, service vad, webmasters, referenceur, directeur commercial …) nous vous aidons à créer et à développer votre busness. Nous ne sommes pas des vendeurs de solutions e-commerce mais belle et bien des acteurs du e-commerce, notre chiffre d’affaire plus 2 M€. Si vous avez des questions ! n’hésitez pas c’est gratuit ! à oui le plus important partenaire de nombreuses institutions nous vous aidons à trouver des financements pour vous lancer …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :