Menu Accueil

Faut-il être pour ou contre Second Life ?

Je le précise tout de suite cette question est stupide. Tout comme Faut il être pour ou contre le web2.0 ? les blogs ? le fer à repasser ? etc…

Si je la pose aujourd’hui c’est que certains blogs experts (je ne précise pas le domaine d’expertise tant celui ci est large 😉 ) ont évoqué avec une pointe de satisfaction évidente le soit disant départ de Second Life de grandes entreprises.

Avec à l’appui un exemple marquant, tant la présence de cette société avait faut l’objet en son temps d’une couverture médias importante : les hôtels Aloft. Il n’est plus besoin de présenter ce cas, preuve que l’opération Second Life a bien fonctionné. Mais une piqûre de rappel ne fera de mal à personne.

Snapshot 012

La chaîne hôtelière Starwood va lancer en 2008 une nouvelle marque d’hôtel : Aloft. Durant la phase de conception, les gens de Starwood ont eu l’idée de reproduire un modèle d’établissement dans Second Life pour le soumettre à l’avis des internautes mais aussi étudier les flux dans l’espace. Un premier feedback a donc conduit à une reconception de l’hôtel qui a été présenté dans Second Life. Point. Opération terminée. Car il faut bien ne rien y connaître du tout pour croire qu’un hôtel est d’une quelconque utilité pour les résidents de Second Life et donc une fois l’opération de testing et de "co-conception" terminée, l’intérêt de maintenir l’hôtel tel quel était très limité. D’où l’annonce faite du départ de Second Life et le don de l’île à TakingITGlobal après un appel à projet..

Pas de quoi fouetter un chat sauf pour les détracteurs de Second Life qui ne manquent pas une occasion de faire connaître leurs avis éclairés… en effet une stratégie pour blog en quête perpétuelle d’audience consiste à ne jamais omettre d’écrire sur les sujets un peu en vogue.. quitte à écrire n’importe quoi. Comme si moi je passais mon temps à casser du sucre sur le dos de service 2.0 auquel je ne crois pas ( et il y en a quelques uns). Non, je ne crois pas en quelque chose !!! ben tant pis pour moi et laissons vivre ce quelque chose qui est peut être finalement très utile. Mais que voulez-vous ? je ne suis pas un expert.

Bon inutile d’aller plus loin dans ce débat stupide du pour ou contre. Faisons plutôt un peu de prospective.

Imaginez-vous en juin 2008 (ou 2009 ne soyons pas si pressés), vous n’avez pas encore prévu vos vacances estivales, il est plus que temps. vous voici donc en quête d’un hôtel. Vous allez donc dans Second Life (ou There, ou Entropia,ou ou ou…), et entrez dans une agence de voyage qui s’y est installée dans l’année. Là le commercial qui assure avec ses collègues une présence 24/7 dans cette agence vous propose une superbe séjour à Oloron Sainte Marie au pied des Pyrénées :). Il vous invite alors à le suivre pour visiter virtuellement un magnifique hôtel, et vous voici téléporter.. dans Google World (par exemple), un univers virtuel "géographique" (car qu’est ce qu’un hôtel s’il n’est pas présenté dans son contexte géographique ?). Vous n’avez plus qu’à faire votre réservation en ligne en découvrant l’hôtel et son environnement…

N’importe quoi 😉

PS : pour ceux qui vont annoncer très rapidement le départ d’American Apparel de Second Life… je vous invite à lire cet excellent post de l’excellent Gromike Borelly.

Catégories :Celui qui bosse

Tagué:

David Castéra

4 réponses

  1. Merci David pour ce billet clair et rigoureux.

    Les soi-disant experts dont tu parles ont peut-être un domaine d’expertise extrêmement large mais qui est aussi visiblement très superficiel.

    J'aime

  2. Il est clair qu’il y a aujourd’hui une séparation très nette entre les pro et les anti Second Life. Il n’y a pas que les blogs ‘experts’ qui sont concernés, mais aussi le grand public qui parfois prend cet univers virtuel d’un très mauvais oeil. (voir les réactions sur les grand quotidiens à des articles sur SL, ou dans les communautés de joueurs plus jeunes).

    La techno n’est pas encore aboutie et le concept encore naissant, les perspectives de ce type d’univers virtuel ne font que pointer le bout de leur nez mais le buzz démesuré autour de SL a fait croire à tort que SL était un formidable eldorado. Eh bien non, c’est un concept encore naissant…

    Je vois encore aujourd’hui des articles de journalistes complètement erronés sur les chiffres… mauvaise maîtrise et compréhension du sujet, ca n’a pas aidé non plus.

    J'aime

  3. Tu crois que si on n’est pas d’accord, il ne faut rien dire ? Je pense que les utilisateurs de Second Life devraient s’ouvrir les yeux pour se rendre compte de leur propre aliénation. L’homme hypermoderne n’est plus qu’une image virtuelle créant des liens dans un réseau virtuel, réseau qui plus est reproduisant en pire le système capitaliste. Je ne vois pas ce qu’il y a de positif là-dedans.

    J'aime

  4. I’d prefer reading in my native language, because my knowledge of your languange is no so well. But it was interesting! Look for some my links:

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :