Menu Accueil

Shopping en 3D dans Kinset… la déception… je continue de miser sur Second Life

Je me suis en fin décidé à tester Kinset, en fait j’ai testé dès sa sortie en octobre mais mon expérience s’est avérée désastreuse alors j’ai recommencé fort de mon vécu avec Shopping Attitude durant le dernier trimestre 2007.

kinset1Kinset est un client permettant de naviguer dans un centre commercial en 3D. Il suffit de télécharger un client qui déjà présente deux bizarreries : il ne tourne que sous Windows et demande une mise à jour dès la première connexion.

Première surprise : pas de création d’avatar. Grosse déception. En effet l’avatar est au centre de l’expérience utilisateur dans un univers virtuels, il interagit avec les autres résidents, se constitue un réseau, recommande, met en garde, guide… Lors des trois ventes Shopping Attitude que Immersive Lab a réalisé dans Second Life (Boatiful, Ventes du Diable et CA Grands Crus), les vendeurs étaient unanimes, si le volume de vente n’est pas encore au rendez-vous, le contact vendeur/client est bien réel et génère un rapport (nbre de vente)/(nbre total de visites) plus important que lors d’une vente sur le web (à titre d’exemple ce rapport était de 10% lors de la vente Vente du diable).kinset2

Dans Kinset rien de tout cela, vous naviguez simplement dans une interface en 3D, un peu comme à La FNAC la nuit, personne à qui parler, personne pour vous guider… Simplement de temps en temps vous rencontrer un faux avatar qui vous lance un « Hello Welcome to lectro Town » qui ne vous avance pas plus dans votre expérience.

Je suis donc entré dans une des trois boutiques proposées par Amazon « LectroTown » espérant y trouver les derniers cadeaux de Noël et là il faut bien que reconnaître que je n’ai pas été déçu, large choix de produits (CD, DVD, jeux vidéos, electroniques, livres etc…), il suffit de laisser le curseur quelques secondes sur un produit pour voir apparaître une fiche descriptive et pour qu’un zoom automatique rapproche votre caméra de l’objet.. pas mal. Un moteur de recherche vous permet également de vous téléporter directement dans le rayon que vous souhaitez visiter alors qu’un autre moteur vous permet d’affiner la recherche par mot clés, meilleures ventes (capture ci-dessous)..

kinset3

Le processus d’achat est quand à lui très classique, ajout du produit au panier, finalisation de l’achat sur le site du vendeur (dans ce cas Amazon.com).. pas de paiement directement au vendeur..normal il n’y pas de vendeur. Dommage… (je sais je me répète)

Pour la petite histoire, dans nos expérimentations de e commerce dans Second Life, nous intégrons systématiquement la possibilité de payer ses achats directement au vendeur et en Linden Dollar. Bien entendu ceci présente encore quelques inconvénients (par exemple la quantité de Linden Dollar achetable par un résident dépendant de son ancienneté, cela peut poser des soucis à un nouvel inscrit).

En conclusion, Kinset je n’aime pas car cela ne présente aucune rupture et aucun avantage par rapport au e-commerce tel qu’on le connait. Bien entendu je reste un fervent supporter du e-commerce en 3D, nous allons même au sein de Immersive Lab accélérer notre expérimentation Shopping Attitude en 2008 dans Second Life, mais certainement dans d’autres univers virtuels. Nous ferons à ce sujet quelques annonces importantes dans les semaines qui viennent.

2008 sera l’année du commerce de proximité sur le web, du lien client/vendeur cher aux commerçants des centre-ville… en 3D bien entendu.

Catégories :Celui qui bosse

David Castéra

2 réponses

  1. Pour Kinset, je suis d’accord avec toi… A mon avis, l’expérience client est tout simplement désastreuse.

    Sur le même "créneau", j’attendais beaucoup plus de 3Dshidai qui, à en juger par les quelques images que j’ai pu voir, avait très bien intégré le "côté plaisir" si important dans les achats effectués en magasin (de la vie réelle). Mais il ont, semble-t-il, disparu de la circulation pour le moment.

    J'aime

  2. dejà tres bonne année et beaucoup de reussite

    j’ai aussi testé à la sortie et le seul interêt est de voir certains principes de navigation via fiche produit sinon ce n’est qu’une transposition virtuelle sans âme et ce type de projet va pourtant faire un peu de concurrence car plus simple à comprendre pour un annonceur. D’autres boutiques virtuelles sont commercialisées sous d’autres sociétés mais ce n’est qu’un re-edit finalement d’un projet auquel que je n’ai jamais cru à l’époque que la fnac avait tenté.
    Après l’exprerience Second life permet de voir qu’un simple magasin n’interesse pas grand monde sans animation ou relation 🙂
    rentre t-on dans un restaurant vide plutôt qu’un plein avec le patron qui vous acceuil avec un grand sourir et une bonne tape sur l’épaule ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :