Menu Accueil

FriendsClear, la social finance made in France

Je ne suis pas spécialement intéressé par le milieu de la finance, mais mon parcours professionnel actuel incite à garder un oeil plus qu’entre-ouvert sur ce qui se fait sur le web en la matière. C’est donc en cherchant des infos sur les crédit entre particuliers via le web que je suis tombé sur un article (sur le site Innovations finance) parlant d’une start up française occupant (ou destinée à occuper) ce créneau : il s’agit de FriendsClear. Pour l’instant, il n’y a que le blog relatant l’aventure en cours.

En remontant la filière je me suis rendu compte qu’un des aventuriers de FriendsClear n’est autre que Jean-Christophe Capelli qui fait pourtant parti de mes contacts numériques… il va falloir que je sois plus attentif (fin de parenthèse)

Sur Innovations finance on apprend donc que :

L’idée (de FriendClear NDLR) est de mettre à disposition des internautes des outils et un cadre normé pour faciliter les prêts entre amis ou membres d’une famille, à titre occasionnel. FriendsClear fournit un cadre contractuel, des échéanciers, l’ingénierie sociale nécessaire pour gérer des échéances impayées, en proposant des reports en fin de période de remboursement, etc… En termes de rémunération, la plateforme prélève une commission sur la mise en place de l’opération, sachant que plusieurs packages sont prévus. Par défaut, le prêt est considéré à taux zéro, mais il est possible de fixer un taux d’intérêt entre prêteur et emprunteur, en rappelant les règles sur l’usure et la référence aux taux bancaires…

et que

Lors des rencontres annuelles du financement de l’innovation de Capital Week le 23 avril 2008, le projet a gagné le premier prix dans la catégorie du meilleur potentiel de croissance

et enfin que

si FriendsClear a financé le démarrage de son activité, la société recherche encore 350 000 euros pour assurer sa croissance.

Avis aux amateurs…

Le lancement officiel est prévu pour fin mai… à suivre de près (ou de prêt 😀 )

Il est intéressant de constater que certaines banques semblent soutenir (mollement ?) ce genre d’initiative.. je ne suis pas assez calé sur le sujet pour me lancer dans une analyse sérieuse.. aussi si quelqu’un veut s’y atteler. Jean ?

Plus d’infos sur la social Finance :

La tontine des blogueurs
Lendoza
le blog de Jean-Christophe Capelli
Pret P2P
chipIn
Kiva

Catégories :Celui qui surfe sur Internet

Tagué:

David Castéra

5 réponses

  1. excellent, j’ai fait mon projet d’entreprise dans le cadre de mon master ebusiness sur une banque P2P en france justement !!
    L’idée avait également conquis mes profs.
    Comme quoi on peut être à la fac et avoir de bonnes idées…:)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :