Menu Accueil

Shapeways ou comment me rappeler que un jour j’ai pas osé….

Il y a quelques anées j’ai été un des premiers en France à avoir entre les mains une machine de prototypage rapide de bureau aujourd’hui plus communément appelée « imprimante 3D ».

68Il s’agissait d’une FDM 2000 de la société américaine Stratasys. FDM comme Fused Deposition Modeling et non comme « Fin De Mois 2000 euros » comme l’avait surnommé un petit malin, cette chère machine nous coutant 2000 euros par mois. Son principe était simple. La machine extrudait un fil d’ABS et construisait ainsi de petites pièces directement à partir des fichiers 3D que nous produisions via CATIA V5, Top Solid ou Pro-Engineer. Dans le cadre de mes activités de design industriel j’obtenais ainsi des prototypes en bonne matière pour visualisation, encombrement ou même tests techniques…

Il existait et existe encore plusieurs procédés plus ou moins qualitatifs et pus ou moins couteux… le plus connu d’entre eux étant la stéréolithographie utilisée pour des applications haut de gamme dans l’aéronautique ou la formule 1 pour la fabrication d’outillages destinés au procédé de cire perdue par exemple…

A l’époque, en 1999/2000, ces technologies ne sortaient pas des bureaux d’études et coutaient un bras voire même les deux bras plus les jambes. Mais déjà certains avaient imaginé des applications plus grand public… et en particulier les géniaux Monsieur Faltazi dont j’ai déjà parlé ici il y a bien longtemps.

Et bien figurez vous qu’à l’époque j’ai moi même planché sur un projet grand public alliant web et 3D printing.. si si… j’ai planché trés fort… trop fort même à tel point que je me suis dégonflé comme une baudruche. Alors aujourd’hui quand je reçois une invitation pour tester Shapeways je suis un peu comme un gosse… enthousiate et envieux. Je vais tester un peu le service mais je ne peux résister à vous montrer cette vidéo.

Je ne vous cache pas que mon intérêt premier pour Second Lie résidait dans mon passé de designer industriel… co conception dans SL, impression 3D etc etc…. je ne vais pas vous la refaire mais bon.. j’y pense j’y pense… Il va vraiment falloir que j’arrête de penser moi 😉

A ce propos Patrice Cassard avait annoncé sur son blog la création de Social Design, un principe proche de La Fraise mais appliqué au design 3D et à l’impression 3D. la seule race que j’en ai trouvé est ici.. Quelqu’un aurait-il des nouvelles ?

Catégories :Celui qui s'aime

Tagué:

David Castéra

3 réponses

  1. Mince, tu as raison… Je crois bien que tu as raté un truc énorme et que ta vie est foutue.

    Bon, ceci dit, on se parle tout à l’heure pour finaliser un devis, OK ? 🙂

    J'aime

  2. Je me rappelle, lorsque je suis rentré dans la même boite que toi… en 2002. Déjà, l’enthousiasme à propos de la FDM avait commencé à chuter. Moi même, suis resté presque 4 ans là bas, et je ne l’ai JAMAIS vue fonctionner! Je crois qu’ils ont fini de la payer avant que je parte, et qu’ils l’on revendue à bas prix à un lycée, ou un truc comme ça.
    Mais il me semble que le coût de sa remise en état était plus important que ce qu’ils l’ont revendue! Dans mon pays, on dit « acheter un cochon dans un sac… »

    J'aime

  3. Alors, essayé ? J’ai découvert le site hier et ça à l’air au point. Quant à Patrick CASSARD, l’idée semblait la même et impossible en effet de trouver la moindre trace depuis…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :