Menu Accueil

Pourquoi RIL Shopping est déjà un succès ?

Depuis le lancement de RIL Shopping nous avons eu beaucoup de retours d’utilisateurs, presque toujours enthousiastes, souvent critiques, parfois négatifs, et une fois pédant… Pierre-Olivier et Richard ont fait sur leur blogs respectifs un bilan intermédiaire qui selon moi est bien trop pessimiste et qui ne reflète pas vraiment la réalité. Mon bilan a moi est des plus simples : il y a plein de choses à améliorer, et en particulier nous devons simplifier au maximum de ce qu’il est possible de faire, l’audience n’est pas au rendez-vous lors des ventes mais ce n’est pas un surprise loin de là, nous devons travailler notre communication et revoir un peu l’organisation des ventes mais RIL Shopping est déjà un succès important dans la vie de l’entreprise et ce pour plusieurs raisons.

Depuis le 6 novembre, soit en un mois, nous avons réalisé 9 ventes RIL Shopping. Nous avions volontairement choisi un rythme soutenu en estimant que l’on apprend plus vite avec la tête dans le guidon que dans les étoiles… Et nous avons appris, beaucoup… Nous avons par exemple appris que les (déjà) vieux réflexes du e-commerce sont bien ancrés et que nous devons en tenir compte même si nous misons avant tout sur la rupture. Nous avons donc acquis depuis un mois une expérience que finalement nous sommes les seuls à avoir 😉 raison n°1

Nous avons dans les tuyaux (bien trop fins à Oloron) des dizaines d’idées d’amélioration que nous devons encore trier et prioriser avant de les tester sur le terrain car c’est bien de cela dont il s’agit avec RIL Shopping : une expérimentation mais une expérimentation grandeur nature pas POWERPOINT. Nous sommes donc en mesure d’aller bien plus loin dans les semaines et les mois qui viennent, et même s’il nous reste à évaluer l’opportunité de le faire, c’est déjà une sacré avancée… raison n°2

Pour la première fois dans l’histoire de Stonfield Inworld, ce projet est avant tout un projet interne, une révolution culturelle pour une équipe travaillant à la commande et là encore dans le cadre d’autres projets qui se concrétisent actuellement cette expérience est trés enrichissante…, raison n°3

Enfin la raison n°4 et certainement la plus important, est que les commerçants ont, pour le moment, tous apprécié l’expérience malgrè les difficultés, malgrè la faible audience et donc un chiffre d’affaire en deçà des espérances.

Nous allons donc continuer, avec un rythme moins soutenu puisque nous allons nous concentrer sur une vente par semaine, afin de mieux préparer, de mieux communiquer. Le programme des trois prochaines semaines, nous conduisant à la bien méritée trêve des confiseurs, est assez sympathique.

Dés ce mardi vous pourrez faire le plein de champagne durant la vente « Plus de bulles« , avant de vous équiper pour protéger vos yeux lors de vos séjours alpins ou pyrénéens lors de la vente Eyeshop et nous conclurons le 19 décembre avec la vente « J’aime cuisiner » durant laquelle nous préparons une petite surprise qui devrait permettre aux retardataires de préparer le réveillon de Noël plus sereinement.

Ce programme vous donne envie, rejoignez-nous sur RIL Shopping où vous pourrez créer votre compte et vous inscrire à Second Life en français. Si vous souhaitez simplement voir, vous pouvez toujours nous rejoindre lors des ventes en profitant de l’inscription à Second Life en français sur le site Territoire Digital.

Catégories :Celui qui bosse

Tagué:

David Castéra

8 réponses

  1. RIL est bien sur une réussite car ce projet à fait bcp de bruit et à intéressé de nombreux e-commerçants.
    Et ça c’est déjà plus que bien pour les mondes virtuels. Après évidemment c’est novateur et c’est de l’expérimentation alors les recettes ne suivent pas forcement. Mais c’est le risque, les vendeurs le savaient & vous aussi donc pas de regrets à avoir…

    Mais, il parait qu’il faut un « mais » pour faire un commentaire constructif :p, c’est dommage que vous n’ayez pas impliqué la « communauté » Second Life. Faire venir du monde c’est difficile, faire venir les résidents ça l’est déjà moins. J’ai souvent l’impression que Second life est divisé entre les résidents & les entreprises, c’est dommage. Surtout que rappelons le, les résidents SL sont trentenaires avec un pouvoir d’achat.

    Ceci étant dit, le projet est vraiment sympa, longue vie a RIL Shopping.

    J'aime

  2. Oui, Xavier, mais… (je vais donc être constructif), je pense que les résidents ne viennent pas pour le e-commerce, et ne seront donc pas des clients de RIL Shopping. Enfin, certains oui, mais peu sans doute.

    Il faut donc que RILS continue de faire connaitre le site auprès des internautes pour les interesser à la vente 3D.

    Ceci dit, je suis un client satisfait, je trouve que rencontrer le vendeur et surtout, parler avec d’autres clients quand on fait des achats, c’est un vrai plus ! Je ne doute pas du succès… Tennez bon chez Stonfield IW !

    J'aime

  3. Je suis pas d’accord Xavier, le résident SL n’a pas forcément 30 ans, on semble croire que c’est une population jeune, mais il est très fréquent de rencontrer des quinquagénaires… Effectivement comme le dit Jean PHILLIPE ils ne viennent pas pour le e-commerce, cependant à nous de leur faire connaître RIL Shopping, c’est en effet très intéressant d’avoir un vendeur qui peut nous conseiller en live et écchanger avec les acheteurs comme avec les vendeurs. La faible audience s’explique Second Life n’est pas encore compris de tous et il est déjà difficile de faire d’un internaute, un résident SL, il va falloir du temps. Et c’est en parlant autour de nous de ce type d’expérience enrichissante que l’on attirera du monde…

    J'aime

  4. @Jean Philippe : Je suis d’accord avec toi, tous les résidents ne sont pas intéressé par le e-commerce. Mais la plupart seront plus que content s’il peuvent faire le achat sans sortir de la plateforme. Je ne suis pas sur qu’ils seront si peu nombreux que cela…

    @Boulie65 : Évidemment qu’il y a des quinquagénaires! Il manque un « au moins » dans ma phrase. Je ne faisait pas de jeunisme, j’essayais juste d’expliquer que les résidents ont du pouvoir d’achat 🙂

    J'aime

  5. Et bien moi je suis super satisfait 1 de mes achats (sur les ventes comboutique & bagatelle) 2 d’avoir put échanger avec les marchands 3 d’avoir participé au nouveau e-commerce 🙂
    Alors oui il y a des choses à améliorer (comme la présentation des produits) mais je reste persuadé que ces ventes ont de l’avenir.
    Après sur Second Life ou ailleurs c’est un autre débat (je pense que RIL Shopping n’a pas forcément besoin de SL).

    J'aime

  6. « Nous avons par exemple appris que les (déjà) vieux réflexes du e-commerce sont bien ancrés et que nous devons en tenir compte même si nous misons avant tout sur la rupture »

    La rupture n’ayant pas fonctionné c’est donc un échec 😉

    Idem pour d’autres aspects …

    Succès !? d’estime … de soit ! peut être 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :