Menu Accueil

Il ne fait pas bon faire le coq à Oloron-Sainte-Marie

Mes quelques fidèles lecteurs savent déjà quel attachement j’ai pour à ma bonne vieille ville d’Oloron Sainte Marie. Aussi quand celle ci fait la Une de Sud Ouest, LCI ou Le Post j’en suis généralement ravi, même si ce n’est pas souvent. Mais cette fois, je suis un peu dépité…

En effet, le Maire d’Oloron vient de prendre un arrêté municipal visant à faire taire les coqs. Le cocorico est désormais « constitutif d’un trouble manifestement illicite« .  Le texte prévoit à cet effet une contravention de 68 euros.

coqStupeur et tremblements… Je comprends que le Maire, saisi certainement de multiples plaintes se doive de répondre à ses plaintes. Mais ce que je ne comprends pas c’est que cette réponse aille dans le sens d’une société de VIEUX CONS (vieux n’ayant pas de rapport avec l’âge, il y a de jeunes vieux cons et je suis surement moi même le vieux con de certains). Une société dans laquelle personne ne supporte plus rien ni personne, une société dans laquelle le chant du coq à l’aube, même à la campagne, n’est plus toléré, dans laquelle les cris d’un bébé dans un appartement déclenchent les foudres des voisins, dans laquelle les enfants devront passer leurs récréations à l’intérieur pour ne pas déranger les riverains, bref une société de merde qui est malheureusement la conséquence de nos mentalités…

hé bien figurez vous que j’aurais bien aimé que l’équipe municipale entre, sur ce coup là, en résistance et envoie promener les VIEUX CONS… On m’opposera qu’il y a des choses plus importantes à traiter… Et quoi donc ? qu’est ce qui peut être plus important que l’état de notre société ???

Il est d’ailleurs triste que pas un des médias ayant cité cette information, ne ce soit aventuré sur le terrain de la société, préférant traiter ça de manière ironique et superficielle.. pathétique.

Au passage le conseiller municipal centriste André Labarthe dont j’ai découvert le blog à cette occasion n’y voit qu’un problème politique. Monsieur Labarthe, un petit conseil, ouvrez les commentaires de votre blog, ça me parait être un minimum pour un blog d’élu 😉

Catégories :Celui qui est béarnais

Tagué:

David Castéra

32 réponses

  1. Je suis complètement d’accord avec ton argumentation (la société des vieux cons). Un monde replié sur soi, sans une once d’humanité et d’intelligence, c’est ce vers quoi on s’achemine, sans même s’en rendre compte.
    Inciter les administrés à faire taire (définitivement?) leurs coqs (parce qu’il ne faut pas se voiler la face, c’est bien de ça qu’il s’agit), c’est aussi con que de vouloir empêcher un chien de lever la patte au dessus du rosier.
    C’est l’instinct, la nature, la vie… C’est immuable. Si on se met à sanctionner la vie parce que ce que ça implique gène les voisins, autant tuer tout de suite chiens, chats, souris, chevaux, moutons (surtout!), vaches, oies, etc.

    Tant qu’à faire, tuons aussi les voisins qui s’engueulent la fenêtre ouverte, et aussi ceux qui forniquent à grand bruit à l’étage du dessus, les petits jeunes en mobylette pétaradante, les éboueurs qui font du bruit trop tôt et nous empêchent d’embaucher à l’heure… Sans oublier tous les pompiers, ambulanciers, et gendarmes (surtout) qui mettent systématiquement la sirène dans leurs véhicules d’urgence, et qui doivent certainement prendre un malin plaisir à nous vriller les tympans, alors qu’il n’y a pas forcément le feu!

    J'aime

  2. J’adhère totalement au post. J’aime bien le terme « vieux cons », mais n’est-ce pas plutôt « jeunes cons » qui serait plus approprié?

    J'aime

  3. C’est un principe de progression graduelle. Tu commences doucement,en interdisant des choses simples, et tu le fais de plus en plus.

    Arrive un moment où, pour tout le monde, tu déplaces la conception de ce qui relève du « normal », et les nouvelles choses simples que tu vas interdire auraient été considérées comme inacceptables quelques années auparavant…

    Je partage ce post à 200%

    J'aime

  4. Ils sont forts ces politiques béarnais ! Un petit soutient pour ce post depuis la vallée voisine.
    Quid du réveil matinal par les tirs de fusils des chasseurs ?
    Attention Mr Labarthe, derrière vous, un ours !

    Dédicasse à ma grand-mère qui a 6 poules & 6 oeufs par jour.
    Parole de Bigourdan

    J'aime

  5. Oloron Sainte Marie est-elle bien une charmante petite ville provinciale et campagnarde ? Si oui, où est l’anormalité dans la présence de basses-cours et de coqs en ville ?

    Qui est donc l’élu qui ose oublier le contexte de ses engagements politiques et personnels envers sa circonscription ?!

    Encore un bel exemple d’outrance règlementaire partisane et clientéliste : légaliser le chant du coq dans un créneau horaire convenu avec des happy few influents.

    Aussi ridicule que déplacé. Sanctionnez cet élu aux prochaines échéances électorales et emmerdez-le dès à présent avec vos remarques sur ce billet !

    J'aime

  6. Ah, faut-il que le sujet me tienne à coeur également pour que je lâche Djokovic et mon iPhone pour venir commenter depuis mon Mac.

    Donc, suis of course d’accord à 100% avec ce que tu dis, cher David. Nous vivons dans une Société guidée par l’Individualisme Forcené, le Après-Moi-Le-Déluge, le Si-T’es-Pas-Content-Dégage, le J’t’Emm*rde-Pauv’-C*n. Irrespect d’Autrui, irrespect des traditions, irrespect de la Nation…

    Le chant du coq, les cloches de l’église, le lisier de la ferme, autant d’éléments fondateurs d’un pays qui sont abattus par l’urbanisation des mentalités, abruties par la Télévision et le Multiplex de Football.
    Dans le temps, quand j’étais gamin, en vacances chez ma Tatie à Senones, Vosges, on passait les soirées d’été à jouer dans la rue tandis que les adultes discutaient ensemble, chacun sur le pas de sa porte, jusqu’à la nuit noire. Aujourd’hui, même heure même quartier, ce sont les écrans de télé qui se regardent à travers les fenêtres…

    Ce matin, retour d’une course en ville, suis resté coincé plus de 3 minutes en pleine rue, car l’automobiliste devant moi voulait tourner à gauche vers son pavillon et aucun arrivant en face ne le laissait passer. 3 minutes, c’est court, mais ça fait une dizaine de voitures à 50 à l’heure. Donc 10 « Après-Moi-Le-Déluge », infoutus de penser que si ils s’arrêtaient pour laisser passer, alors ça débloquerait la file d’en face… Incivisme, Irrespect. Individualisme exacerbé.

    Quand aux élus locaux, la plupart ont déjà dans la tête leur prochain mandat. Pour un coq qui chante, combien de voix perdues ? Car, sans trop me tromper, je suis prêt à parier que ceux qui se plaignent du chant du coq à Oloron sont des nouveaux arrivants, donc des nouveaux électeurs…

    ps: excellent, ta remarque sur les commentaires fermés sur un blog d’élu 😉

    ps 2 : je t’assure que si j’ai la chance de pouvoir m’établir à Oloron, je mettrai un coq dans mon jardin !

    J'aime

  7. Il n’y avait plus QUE ça comme problème à régler dans votre ville ?!!! C’est la crise. Le coq et ses poules (et copains lapins) qu’il y avait dans mon quartier dans un petit terrain en friche nous manquent. Mon chien n’a plus que quelques hérissons à croiser le soir (et oui, il aboye dessus parce que ça pique).
    En fait ton histoire me fait penser à que quand je promène mon chien (noir et un peu… foufou et super gentil qui veut flairer et dire bonjour à tout le monde), je me dis qu’un jour je vais me faire arrêter.

    J'aime

  8. Que dire… que dire… j’observe tous les jours ce repli sur soi de notre société qui il est vrai est très progressif, voire insidieux.

    Sinon pour l’anecdote, bien qu’habitant en ville, on a un petit oiseau qui réveille toute la famille vers 6h00 du matin tous les jours mais heureusement pour ce piaf ça n’est pas un coq 🙂

    J'aime

  9. C’est un conflit de personne plutôt qu’une question d’intérêt public. Je ne comprends pas qu’on puisse prendre un arrêté municipal pour ça, d’ailleurs devant un tribunal administratif ça ne tiendra jamais.

    Cela me rappelle un de mes voisins qui avait fait constater par huissier la présence d’enfants « trop » bruyants dans notre cour commune. Des enfants qui jouent, quoi…

    J'aime

  10. Mais j’y pense, si tu samples le son du coq et qu’ensuite tu le mets comme mp3 sur un ipod, le tout connecté à un ampli et que tu sélectionnes le mp3 comme alarme ? C’est un son de coq, mais pas un coq, donc ça on a le droit… ? Comme quoi… (en plus c’est hadopi compliant).

    J'aime

  11. WOW

    heureux de voir que ce sujet, même anodin en ces temps troublés, interpelle et fasse réagir.

    @tous : merci 🙂

    cette actualité m’a rappelé que j’ai vécu jusqu’à l’âge de 11 ans, à côté d’une ferme en pleine ville, avec un poulailler et son coq… Par acquis de conscience je suis allé voir hier (même si j’y passe devant chaque jour) si le coq était toujours là… il y est.. pauvre bête 🙂

    @Mathilde ben oui les enfants, c’est pas un truc de vieux cons 😉

    @Daniel : lorsque j’ai acheté mon premier appart, il y avait unr cour intérieure dans laquelle une famille d’Hirondelles élisait domicile au printemps.. et une hirondelle le matin c’est bruyant, les gosses adoraient… Elles y sont encore

    Mais bon je suis confiant, je suis certain que le Maire va réagir 🙂

    J'aime

  12. Si les gens ne veulent pas entendre un coq chanter, pourquoi viennent-ils habiter à la campagne ? Ce sont les mêmes qui se plaignent que le clocher les réveille ou que l’élevage de bovins ou de volailles sent mauvais…
    C’est vrai, en ville il y a les voitures, et ça n’est pas bruyant, ça ne sent pas mauvais non plus … 🙂

    J'aime

  13. N’hésitez pas à transmettre un petit message à la mairie d’Oloron qui donne une bien belle image des élus du peuple, voilà du temps et de l’argent bien employés, les contribuables apprécieront sûrement…

    J'aime

  14. natif d’oloron-ste-marie, et attaché a ma région même si je suis éxilé à Lyon, franchement n’avez-vous pas d’autres sujets plus intéressants à développer, à traiter pour le développement touristique et économique de cette ville qui mérite une toute autre attention que la nulité et l’abération de pareille décision. Franchement le ciel vous est tombé sur la tête et certainement pas à cause du coq, mais de par votre stupidité et disons le de votre état d’esprit très peu développé. Je suis franchement écoeuré de cette situation dégradante pour le Béarn qui est un paradis de chants et de sons naturels y compris le silence quand on sait le chercher
    A Bon entendeur salut ! Bernard

    J'aime

  15. Bernard,

    pourquoi cette agression ? stupide et peu développé je le suis certainement…

    mais moi, j’ai choisi d’y vivre dans cette ville que vous aimez tant même si cela ne vous a pas empêché de vous exiler à Lyon, j’ai choisi d’y développer mon activité, d’y créer des emplois, d’y élever mes enfants… bref de m’y battre…

    Et je vous invite à relire ce post.. il ne s’agit pas spécialement d’Oloron, mais plutôt de l’état pitoyable d’une société dans laquelle personne ne supporte personne ni rien, et dans laquelle les agressions verbales sont monnaies courantes…

    Mais bon n’hésitez pas à repasser pas ici pour des commentaires toujours plus pertinents 😉

    J'aime

  16. Bernard c’est pas votre commentaire, votre peu de connaissance de se blog et de son auteur que vous montrez une image peu glorieuse des béarnais.

    Avant de réaliser ce style d’attaque en règle vous devriez lire plus amplement ce blog.

    Ainsi vous pourrez rougir de honte tant David défend son « pays » et sa ville.

    J'aime

  17. En plus, je dirais que le blog de David n’a pas spécialement pour vocation le « développement touristique », même si ça lui arrive, de temps en temps, de faire la promo du petit dernier d’Anne Etchegoyen!
    (Allez, objectif : + 750 visiteurs uniques!!!)
    😉

    J'aime

  18. La transition avec le caddie de la ménagère, ça, fallait oser… Mais bon…

    Je trouve qu’il a axé son reportage sur le côté ridicule de l’arrêté municipal, et je ne vois pas trop pourquoi, dans ce cadre, tu lui en voudrais… C’est vrai que c’est bien ridicule, comme loi, non?

    Après, peut-être que ça donne pas une très bonne image du Béarn, et en particulier d’Oloron Sainte Marie…
    Mais faut pas te faire de mouron : « Texas Chainsaw Massacre » est autrement plus célèbre (mondialement parlant) que les coqs oloronais! Et ce qui est sûr, c’est que ça donne encore moins envie d’aller visiter l’arrière pays d’Houston!

    J'aime

  19. Bravo David pour ton excellente réaction face à cette situation ubusque !

    On croit rêver en apprenant que le maire de ta chére ville (que tu défend toujours aussi bien bec et ergot) ai cédé sous la pression de quelques citadins en mal de silence (enfin de non-bruits non-naturels).

    Mais il va faire quoi le maire… venir tout les dimanches matin faire le tour des maisons d’Oloron avec un huissier sous le bras et sommer les propriétaires de coq de payer 68€ et d’arracher les cordes vocales du pauvre volatile ? N’importe quoi !

    Entre nous, je vais te dire… Ici tes chers voisins basques connaissaient bien ce genre de situation où des parisiennes se plaignent des bouses des vaches ou de chants trop matinaux… Et bien malheureusement c’est surement en partie pour ça que ces pauvres andouilles retrouvent un beau jour leur baraque soufflé par un pain de C4 !

    J'aime

  20. bonjour david et toutes mes excuses sur ce différent car je pense que je me suis mal exprimé et cette rédaction je l’adresse en fait à ceux qui perturbent la vie tranquille d’oloron et non ceux qui la défendent contre toute perturbation des plus stupides et hallucinantes comme l’histoire du chant du coq.
    Je me souviens du temps de ma jeunesse qui n’est pas si loin que ca puisque j’ai seulement 45 ans , et que dans mon village de
    Lédeuix notre vie était rythmée par différents bruits naturels, parfois magiques comme le bruit du coucou, mais aussi l’activité rurale qui marquait le passage des saisons avec les tirs venus des palombières, l’hurlement du cochon quelques minutes avant le boudin, les cloches pour les incendies , les encouragements au stade, les bals de village etc… LA VIE QUOI !
    Alors tous mes encouragements a vous tous oloronnais et ceux à côté de cette charmante bourguade pour défendre l’éxistence de chacun
    et la liberté d’autrui
    Encore mille excuses David et à bientôt
    bernard

    J'aime

  21. N’importe quoi, ce monsieur Labarthe qui a l’air de se venter de son décret n’a qu’à habiter en ville si la volaille le dérange :/

    J'aime

  22. un peu tardif mon commentaire… mais c’est vrai, c’est nul de vouloir faire taire les coqs!!!! Et pourquoi pas stopper les cloches des eglises??? Amis, revoltez-vous!!! Labrits, aboyez! Anes, anhannez!!!! et Bearnais, chantez!

    J'aime

  23. Le chant du coq le matin pertube bien des gens et en ce moment il pertube ma famille. Mon Père de 86 ans à voulu 3 poules et un coq. Sa petite-fille voulant lui faire plaisir à accéder à sa demande malheureusement au lieu de 3 poules et 1 coq nous nous retrouvons avec 3 coqs et 1 poule. Les coqs se sont mis à chanter dès 5 heures le matin réveillant mon frère et son amie ainsi que les voisins.Mon Père ne veut pas lâcher ses coqs et mon frère lui, veut dormir la nuit, car bien sûr de 5 heures du matin qu’ils sont réveillés s’est transformé en toute la nuit.Que faire ? Nous avons déjà donné un coq à une ferme,mais mon Père ne veut pas en céder plus d’ou une discorde phénomale entre le père et le fils et le reste de la famille au milieu.Il est très difficile dans une famille d’arranger les choses alors dans une ville !!!! Que de mots et de violence verbale pour un malheureux chant de coq. J’habite la campagne et certaines nuits des ânes braient dans le champ en face de chez moi, cela dure une partie de la nuit jamais il ne me viendrait à l’esprit d’aller me plaindre à la maire ou à leurs propriétaires, je me dis simplement qu’ils sont peut-être en train de « copuler » et je suis heureuse pour eux, et je me rendors. C’est peut-être naïf,mais je vis seule, mon ami étant décédé,et je trouve tellement stupide toutes ces récriminations pour si peu de choses, avec des boules Quiès, tout s’arrangerait et mon Père finirait sa vie de façon heureuse.

    J'aime

  24. passionnant tous vos commentaires’justement je viens d’acheter deux poules pondeuses et j’aimerais un coq pour la reproduction mais le hic c’est que j’habite dans un lotissement et mes voisin preferent entendre le bruit des tondeuses,de la guitare electrique,des elicoptere qui passe souvent au dessus de chez nous,que le monde devient con!!!.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :