Menu Accueil

LLMedia API, une révolution pour Second Life ?

Je rentre de vacances, bien bronzé, un peu reposé, donc forcément j’ai la pêche et j’ai envie de tout bouffer. Aussi quand je vois passer ZE big news du jour de Linden Lab, éditeur de Second Life, j’ai envie de me moquer.. Anéfé, la nouvelle refonte du site secondlife.com, annoncée aujourd’hui sur le blog officiel de notre métaverse préféré, me parait bien anecdotique en regard du travail qu’il reste à effectuer sur l’application pour en faire un outil utilisable en entreprise. Certains me diront que ce n’est pas le but initial, mais comme tout le monde parle de formation dans Second Life (« parle » parce que pour ce qui est de l’action c’est encore une autre étape) je me dis que chez Linden ça doit cogiter dur pour transformer Second life en une application totalement compatible avec els contraintes d’une utilisation dans une démarche de formation professionnelle.

J’allais donc écrire un billet très moqueur, et même trés méchant, quand par acquis de conscience j’ai consulté mes flux RSS lâchement laissés de côté durant ma courte trêve estivale… Et alors, le choc… voila que je tombe sur ce post datant du 17 Août. Honte à moi… pendant que je découvrais avec surprise le Delta de l’Ebre, zone de la Catalogne quasi vierge de la bande d’abrutis en short et maillots qui envahissent cette partie de l’Espagne durant l’été (désolé mais j’ai du mal à me remettre des deux journées calamiteuse passées à Port Aventura), pendant donc que je me reposais à l’ombre des oliviers, les californiens, eux, bossaient dur et nous sortaient dans l’indifférence quasi générale une petite révolution attendue par tous ceux qui envisage sérieusement, et non uniquement sur Twitter, l’utilisation de Second Life pour l’éducation : la LLMedia API.

Les deux gros points faibles de Second Life sont à mon sens la difficultés d’accès d’une part et la diffusion des médias d’autres part. Si le premier point me semble avant tout rédhibitoire pour une application orientée grand public, e-commerce par exemple, le second est clairement un frein à l’usage de Second Life pour du meeting virtuel ou de la formation. C’est là que la LLMedia API semble être une révolution.

Visualisation de médias dans Solipsis

Visualisation de médias dans Solipsis

Actuellement, la diffusion de médias externes dans Second Life est limitée à quelques formats vidéos, à des pages web (non navigables) ou à des images via les propriétés médias d’une parcelle (d’un morceau de terrain). Il est donc compliqué, voir impossible, de mettre en oeuvre certaines applications, comme par exemple une formation logiciel, à moins de préparer complètement son jeu de slides ou ses vidéos et de ne pas sortir du schéma imposé par les médias diffusés lors de la séance… Si ce manque de souplesse peut être un peu compensé par des systèmes comme le tableau blanc que nous avons spécialement développé chez Immersive Lab (et que nous améliorons considérablement actuellement), il n’en demeure pas moins que la part d’improvisation d’une séance de formation doit être réduite à son strict minimum sous peine de se trouver en panne d’interactivité.

La LLMedia API devrait apporter certaines réponses aux développeurs planchant actuellement sur les problématiques de formation ou de meeting virtuel. En effet, il sera désormais possible de développer des plugins de diffusion de médias pour le viewer Second Life, et ainsi de permettre la visualisation quasi instantanée de nouveaux formats médias (webcam, VNC comme sur REX ?). L’utilisateur qui rencontrera un de ces formats non inclus dans le viewer officiel pour alors télécharger et installer le plugin afin de le visualiser sur une primitive. Je vous invite à vous rendre sur la page du wiki dédiée à cette API pour en savoir un peu plus.

Edit : un premier exemple pour la route

Sympa, encourageant, mais très largement insuffisant pour au moins 2 raisons :

1) cela ne résoud en rien le problème de l’affectation d’un média à une parcelle et non à une primitive qui implique de sacré jonglage lorsque l’on souhaite créer un espace de multi diffusion comme une exposition vidéo par exemple. En effet il faut alors créer autant de micro-parcelles que de vidéos à diffuser et visualiser une vidéo implique de placer son avatar dans la parcelle correspondante, pas pratique du tout et même carrément inutilisable.

2) Si l’installation d’un plugin ne posera pas de problème dans le cadre d’un projet à public limité, une plateforme de formation interne au sein d’une entreprise par exemple, pour une utilisation plus ouverte et grand public cela me laisse plus perplexe car complexifiant encre un peu plus l’accès aux contenus dans Second Life

D’autres évoquent d’autres raisons bien plus techniques (plugin, sécurité…) dans les commentaires du post annonçant l’API. Et vous qu’en pensez-vous ? Révolution ou pschittt ???

Catégories :Celui qui bosse

Tagué:

David Castéra

3 réponses

  1. ca me rassure, j’ai bien compris la même chose.
    Mais j’ai pas encore saisi si l’API gère les multiples canaux de médias comme une source In World ou plusieurs ? Bref, comment sont répartis les réglages ?

    C’est un pas vers une révolution
    [Comme révolution, ce serait qu’SL/OS s’ouvre et « digère » le Web comme source de documentation et comme plateforme applicative collaborative]
    et un pschitt si cela ne va pas plus loin
    [là ca a tout du wrapper unidirectionnel tout format fraichement sorti du carton, on est encore loin d’une technologie « plug & play » qui se fait oublier (cf les progrès de connectivité entre les applications Web : Flickr, Twitter….)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :