Menu Accueil

Avec Sidewiki, Google franchit-il (encore) la ligne jaune ?

Google est en forme en ce début d’automne. Cette semaine Dieu nous sort un nouvel outil directement intégré dans la barre d’outil Google pour Internet Explorer et Firefox : Sidewiki.

Sidewiki est un outil permettant de générer des commentaires sur n’importe qu’elle page du web. Le principe est simple, vous installez la barre d’outil Google et vous pouvez alors déposer un commentaire sur n’importe quelle page (excepté les https par exemple) dans une sidebar dédiée. bien entendu déposer un commentaire n’est possible qu’en mode identifié. Sur ce site ça ressemble à ça :

Skitch

Google Sidewiki en action

Au premier abord on a envie de dire « tiens c’est pas mal, c’est simple et bien fichu » mais si on réfléchit un peu on se dit plutôt « ils abusent un peu Google ».

En effet cette fonctionnalité ne va pas manquer de poser des problèmes à certains.

Pour commencer la conversation sur un blog va encore se disperser. C’était déjà le cas avec Facebook qui en reprenant les articles des blogs a capté pas mal de commentaires, ça le sera encore plus à présent. Le blogueur va devoir surveiller les commentaires Sidewiki, facebook, son blog etc etc…

L’autre énorme problème concerne la modération. Personnellement je ne modère pas, sauf en quelques exceptions (insultes par exemple), mais que va-t-il se passer si quelqu’un profite de Sidewiki pour passer un commentaire que je ne souhaite pas diffuser, une insulte, un commentaire d’ordre privé, un point Godwin un peu trop rapide ? Qui modère ? Avec quelle réactivité ? par exemple on vient de me traiter de basque dans le Sidewiki de ce blog, c’est grave, très grave 😉 Je ne peux rien y faire… Désolé mais Google Sidewiki, c’est la porte ouverte à toute les dérives.

Pour les marques, les entreprises c’est encore plus la galère. Jusqu’à aujourd’hui le mauvais buzz faisait son chemin sur le web via des sites extérieurs (blogs, twitter, facebook, forums). Grâce à Sidewiki ça va cartonner sur les sites  des marques, en direct live, sans filet. Alors pas de soucis, si je vais sur le site de Peugeot et que je dis que les 407SW brulent comme la forêt Landaise dans les années 80, nul doute que Peugeot sera capable de convaincre Google de retirer très rapidement ce commentaire. Mais pour les petits que nous sommes ???

Autre question, quid de l’utilisation des commentaires dans les SERPS ? Il semble peu probable que Google ne soit pas tenter d’utiliser les commentaires postés via Sidewiki comme critère supplémentaire pour déterminer la pertinence et la popularité d’une page. Encore un objet de dérive dont devraient se délecter les SEO 😉

Franchement, si j’étais webmaster ou Web-médiateur (suivez mon regard), j’appellerais vite chez Google pour avoir un contact direct 24/7 😉

Notons tout de même qu’une API est disponible pour Sidewiki, pas de nature à rassurer quand on lit les exemples de ce qu’elle permet de faire :

  • – Obtenir une liste d’entrées Sidewiki écrites pour une page Web spécifique.
  • – Obtenir une liste d’entrées Sidewiki écrites par un auteur spécifique.
  • – Publier un gadget personnalisé sur votre page Web pour afficher des entrées Sidewiki.

Vous en pensez quoi vous de Sidewiki ? Vous ne trouvez pas que Google abuse un peu ? je vous propose donc de commenter ici, ou sur le Sidewiki de cette page ou alors sur celui Sidewiki. Je vous avais prévenu, c’est le bazar 😉

Catégories :Celui qui surfe sur Internet Y'a des claques qui se perdent

Tagué:

David Castéra

5 réponses

  1. C’est une ligne qui, je pesne, ne devait pas être franchie. On est déjà « pollué » pa

    J'aime

  2. C’est une ligne qui, je pesne, ne devait pas être franchie. On est déjà « pollué » par l’information sur le web. Ce qui nous vaut parfois de passer plus d’une demi-heure pour chercher un garagiste dans une ville ou bien trouver un bon restaurant pour un soir. Je crois qu’à force de partager tout et n’importe quoi, bah on dit tout et n’importe quoi… et que ça devient très dangereux. On parle souvent de « pollution visuelle » pour la publicité, le « sidewiki » est aujourd’hui une « pollution communicative » ! On ne sait pas qui parle, pourquoi, et surtout, il n’y a aucun dialogue. Au nom de la liberté d’expression, on ne filtre plus rien et surtout pas les commentaires non-fondés, abusifs, parfois contraires aux principes – justement – des droits fondamentaux de « liberté ». La presse en souffre déjà avec aujourd’hui des commentaires à la suite des articles qui sont le plus souvent complètement inutiles et « crétins ». Marre de voir des gens s’exprimer sur tout et sur rien surtout lorsqu’ils n’ont rien à dire d’intéressant. Ceci doit être mon 10ème « post » en 10 ans de surf sur le net. le réseau social, oui, mais laissons-les aux sites spécialisés. Là, la ligne est franchie et franchement, rien de bon ne nous est annoncé…

    J'aime

  3. PS : au moins, sur ce site, la question était posée donc, on « peut » réagir. Merci au webmaster de ce site.

    J'aime

  4. Bah…. je ne sais pas ça peut apporter du bon aussi, faut voir…
    Il m’arrive régulièrement de réagir sur l’actualité et que mes propos soient modérés sans être infâmants pour autant.
    Si ça peut tuer le « politiquement correct », ces formules de plus en plus utilisées par des journalistes qui n’osent plus se mouiller, je suis plutôt pour !
    Et puis, il suffit d’aller sur youtube, skyblog et autres pour se rendre compte que les insultes ou propos diffamatoires pulullent sur le web, sidewiki n’a rien inventé.
    Quant au fait très grave d’être traîté de basque (je suis paloise), il pourrait y avoir pire…. Un basque traîté de béarnais 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :