Menu Accueil

Internet est une saloperie

Ce n’est pas moi qui le dit mais le beau gosse Jacques Séguela qui dans un grand élan de défense de ses amis les puissants a déclaré sur France 2 :

Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes ! C’est un dieu vivant ! Car Internet permet a tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes, le net peut détruire une réputation !

Cette phrase dans son contexte est destiné à illustrer les méfaits du web, propagateur des rumeurs les plus perfides au sujet de ce bon Julien Dray. Convenons tout de même qu’au rang des plus grandes saloperies impliquées dans cette affaire on peut également citer :

Les télés et les radios

qui après de longues hésitations et la mort dans l’âme ont largement, mais plein de remords, diffusé tout et son contraire sur cette affaire.

La presse écrite
qui après de longues hésitations et la mort dans l’âme a largement, mais plein de remords, publié tout et son contraire sur cette affaire.

Les politiques
qui après de longues hésitations et la mort dans l’âme ont largement, mais plein de remords, commenté (et surement plus) tout et son contraire sur cette affaire.

Nous voila déjà en présence de trois autres plus grandes saloperies que les hommes aient inventées… ce monde est décidément bien dangereux.

Bien entendu des PLUS GRANDES SALOPERIES on pourrait en trouver bien d’autres en cherchant un peu : la publicité (là je pense qu’il y a unanimité), l’automobile, Georges Bush Jr, le capitalisme, le communisme, le taser… Chacun a certainement sa liste de plus grandes saloperies mais ce qui est intéressant ce sont les raisons pour lesquelles Seguela n’aime pas le net.

Cet outil dont le petit peuple s’est emparé et sur lequel il se permet de donner des avis, de dire des bêtises qu’il dirait de toute façon au café le matin (sisi j’en entends en ce moment même), d’empêcher les publicitaires de nous vendre tranquillement leurs salades (ou leurs politiciens)… Cette parole donnée aux petites gens est sans contexte la plus grande saloperie que la démocratie ait inventé… et ça pour notre beau gosse national, c’est inconcevable.

Catégories :Y'a des claques qui se perdent

Tagué:

David Castéra

6 réponses

  1. Jacques Séguéla a connu son heure de gloire dans les années 80 (c’est sans doute à cette époque qu’il a acheté une Rolex).
    Comment donc lui en vouloir de fulminer contre Internet ?
    Tout ce qui donne du pouvoir au consommateur est contreproductif pour celui dont le gagne pain est de pousser les produits vers les consommateurs.
    Sa marque de fabrique, rappelez-vous, c’était de « stariser » les produits.
    Quoi de plus « has been » ?
    Aujourd’hui, la star ce n’est plus le produit (ce qui explique peut être qu’on puisse avoir réussi sa vie sans porter de Rolex).
    Dans les années 80, quelques hommes pouvaient communiquer (et c’est sans doute un abus de langage) avec tous les autres. Un outil qui permet à tous de communiquer avec tous, ça signifie la fin des Rolex pour les Séguéla et compagnie.

    Moi aussi à sa place je l’aurais mauvaise

    J'aime

  2. J’aime bien ta vision des choses, Antoine. je suis même assez d’accord.
    C’est un peu comme Libération qui flingue les ultrabloggueurs parce qu’ils leur piquent leurs lecteurs et leurs annonceurs…
    Façon de ne surtout pas se remettre en question alors qu’on n’arrive plus à s’adapter à l’évolution de la société.

    J'aime

  3. Cela traduit bien quelque chose de bien plus profond, on nous vente les bienfaits de la démocratie depuis des décennies (du peuple par le peuple pour le peuple) mais quand elle devient réalité la cela devient la pire merde.

    J’adore

    J'aime

  4. Ce qui doit surtout le gêner c’est de ne pas avoir sa part des bénéfices qu’il y pourrait obtenir s’il avait pris le train en marche. Quand un grand patron qui fait son beurre en vendant de la com s’avance comme ça, il ferait mieux de se taire. Saluer un hypocrite de ce type c’est comme pleurer sur l’avenir de la planète et prendre sa voiture pour aller chez le boulanger à 100m parce qu’il pleut, pour ensuite râler parce qu’on ne peut plus se garer en rentrant.
    C’est juste du foutage de gueule, et ça reste hélas d’actualité, baratineur.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :